La Chaussée des Géants (Giant’s Causeway)

Il y a 40 millions d’années un géant Irlandais nommé Finn Mac Cumaill a décidé d’aller casser la figure au géant Ecossais, un certain Benandonner qui se moquait de lui constamment. Donc, pour aller en Ecosse, notre bon géant Irlandais a lancé des pierres dans l’eau pour se faire une sorte de chaussée. Une fois arrivé sur place, gros problème, le géant Irlandais se rendit compte que l’Ecossais était bien plus gigantesque que lui et il s’enfuit … pour se cacher dans les bras de sa femme qui eut une idée géniale. Elle lui mit un bonnet sur la tête et lui dit d’aller au lit se faire passer pour son fils.

Lorsque le géant Ecossais se présenta à la maison, il y trouva la femme de Finn Mac Cumaill et lui demanda où était son mari. Celle-ci lui dit qu’il était sorti et que son fils dormait dans le lit. Bref voyant la taille du “fils”, le géant Benandonner pris peur en imaginant la taille que devrait faire son père et s’enfuit à son tour en détruisant la chaussée de pierre pour être sûr que Finn Mac Cumaill ne pourrait pas le suivre.

Sinon, il y a une explication géologique qui parle de coulée de lave basaltique et de son refroidissement … mais ça, c’est une légende !!


40 million years ago an Irish giant named Fionn Mac Cumhaill decided to go in Scotland to beat up a giant named Benandonner who was making fun of him constantly. So to go to Scotland, our gentle giant Irishman threw some stones in the water to make a stone pavement. Once he arrived in Scotland, big problem, the Irish giant realized that the Scot was much more gigantic than him … so he fled to hide in the arms of his wife who had a great idea. She put a cap on his head and told him to go to bed to pose as his own son.

When the Scottish giant came to the house, he found the wife of Fionn Mac Cumhaill and asked her where her husband was. She told him he was out and his son was sleeping in his bed. Seeing the size of the “son”, the giant Benandonner panicked imagining the size his father should be and fled destroying the stone pavement to be sure Fionn Mac Cumhaill could not follow him.

Otherwise, there is also a geological explanation that speaks of basaltic lava flow and its cooling … but that’s a legend !!

La Chaussée des Géants - Giant's Causeway

La Chaussée des Géants - Giant's Causeway

La Chaussée des Géants - Giant's Causeway

La Chaussée des Géants - Giant's Causeway

La Chaussée des Géants - Giant's Causeway

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La Chaussée des Géants - Giant's Causeway

La Chaussée des Géants - Giant's Causeway

La Chaussée des Géants - Giant's Causeway

La Chaussée des Géants - Giant's Causeway

La Chaussée des Géants - Giant's Causeway

La Chaussée des Géants - Giant's Causeway

La Chaussée des Géants - Giant's Causeway

La Chaussée des Géants - Giant's Causeway

La Chaussée des Géants - Giant's Causeway

La Chaussée des Géants - Giant's Causeway

La Chaussée des Géants - Giant's Causeway

La Chaussée des Géants - Giant's Causeway

La Chaussée des Géants - Giant's Causeway

37 thoughts on “La Chaussée des Géants (Giant’s Causeway)

  1. Incredible, but believable ! Très belles photos, Mathias. Un régal. ( quelle chance tu as de voyager tout le temps comme ça )🙂

  2. Superbe série!!
    J’aime les légende mais la géologie a aussi un côté fascinant: on ne peut se sentir que tout(e) petit(e) face à ces millions d’années qui façonnent ces paysages. Même face à un petit cailloux je me sens humble parce qu’il en a vu bien plus que ce que moi je ne verrai jamais🙂

    • 🙂 Moi aussi, j’ai toujours été impressionné par ce que la terre peut produire mais bon, là, j’ai privilégié le côté amusant de la légende😉

    • Oui ! Il ne fallait pas que je rate ça !! Je suis arrivé un peu à la bourre mais bon, il me restait un peu de soleil pour quelques photos rapides ! Et la légende m’a bien fait sourire !!

  3. Magnifique ! Ca me fait penser au poème de Seamus Heaney :
    When you sat, far-eyed and cold, in the basalt throne
    Of “the wishing chair” at Giant’s Causeway,
    The small of your back made sense of the firmament.

    Like a papoose at sap-time strapped to a maple-tree,
    You gathered force out of the world-tree’s hardness.
    If you stretched your hand forth, things might turn to stone.

    But you were only goose-fleshed skin and bone,
    The rocks and wonder of the world were only
    Lava crystallized, salts of the earth

    The wishing chair gave savour to, its kelp
    And ozone sharpening your outlook
    Beyond the range of possibility.

    • Superbe !!
      Soit dit en passant, la “wishing chair”, avec l’érosion, est devenu une botte de géant (elle est dans l’ombre, sur la photo juste avant celle où les colonnes sont prises en contre plongée).

  4. Vous nous avez habitué a des photos plus personnel, a votre intrepretation d’un lieu. Là deux photos a part une plus recherché, le reste est très conventionnel et vue des 100 e de fois.En toute amitié vos supporters sont devenus exigeants devant votre production habituelle.

    • Mais chuuut ! Je croirais lire ma petite voix intérieure !!!😀
      Mais bon, je l’ai fait taire immédiatement car même elle n’aurait pas pu faire mieux ce jour là … je suis arrivé en fin de journée (oui, 15:30, c’est quasiment la fin de journée là-bas … déprimant). Du coup, ces photos ont plus tenu de la course à la lumière restante qu’à autre chose. Et puis, vous remarquerez qu’il n’y a personne sur mes photos … or il y avait des centaines de personnes (une amie m’a fait remarquer qu’elle avait fait quasiment les même photos mais qu’il y avait plein de monde sur les siennes). Du coup, entre courir et essayer de trouver des cadrages sans touristes faisant les idiots sur les colonnes … ben il ne me restait pas grand chose à photographier, hélas (notez que je n’en veux pas aux touristes dont je faisais parti, ils ont le droit de s’amuser😉 ).
      Quant à l’argument du “vue des 100 e de fois”, vous allez rire sans doute, mais moi je ne connaissais absolument pas cet endroit avant d’avoir la chance d’y aller … du coup, je n’ai pas eu l’occasion de regarder les 100 e de photos déjà prises par les autres … et pour moi, mes photos sont uniques car même si elles ressemblent aux autres … ben, c’est moi qui les ai faites.
      En attendant, je vous encourage à être toujours aussi exigeant !!
      Cela me poussera à faire mieux (bon, là, ce ne sera pas possible avant la prochaine occasion que j’aurai de retourner sur place … mais, promis, si elle se présente, j’essaierai de faire mieux🙂 )

  5. Une légende qui m’a fait sourire en réalisant que les géants sont inexistants dans les contes de ma Grande Ile😉 !
    Ta superbe série me plaît, en particulier ces couleurs et les reflets dans les flaques d’eau !
    Le poème de Seamus Heaney cité par Koalisa est magnifique.

  6. Belles cristallisations pour une allée de géants:
    Les orgues bouchées ça sonne un peu comme du Jazz façon Ibrahim Maalouf….

  7. Wow! Your pictures are breathtaking, neat angles! I wish I would have been there in the morning or evening with better lighting.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: