Exposition « Charcot : une vie avec l’image » à la Pitié Salpêtrière

Cette superbe exposition (du 12 mai au 9 juillet 2014) est installée dans l’église Saint-Louis de l’hôpital de la Pitié- Salpêtrière. Elle rend hommage à Jean-Martin Charcot (1825-1893), le père de la neurologie et de la psychiatrie moderne qui y a travaillé dès 1862.

On commence la visite par un oeuvre magnifique d’Ernest Pignon-Ernest. D’autres artistes sont également exposés: Mâkhi Xenakis, Dorris Haron Kasco, Mario Benjamin, Benoît Luyckx, Isabelle Plat, David Cohen et Renatto Bonetti. On peut aussi admirer des travaux (encore plus impressionnants à mes yeux) d’enfants et adolescents hospitalisés réalisés à la Pitié-Salpêtrière et une oeuvre collective monumentale exécutée dans le service gériatrie de l’hôpital Charles-Foix. Enfin, dans la nef Ouest, est présenté le parcours de Charcot (manuscrits, photos, dessins et aquarelles, …).

A l’extérieur de l’église, se trouve “Les folles d’enfer de la Salpêtrière”  de Mâkhi Xenakis et j’ai également photographié quelques oeuvres de Roger Vène situées dans le jardin (qui ne font pas parti de l’exposition mais qui faisaient parti de la célébration des 400 ans de la Pitié-Salpêtrière).

This superb exhibition (May 12 to July 9, 2014) is installed in the church Saint-Louis of the Hospital Pitié-Salpêtrière. It pays tribute to Jean-Martin Charcot (1825-1893), the father of the neurology and the modern psychiatry who has worked there since 1862.

We start the visit by a magnificent work of Ernest Pignon-Ernest. Other artists are also on display: Mâkhi Xenakis, Dorris Haron Kasco, Mario Benjamin, Benoît Luyckx, Isabelle Flat, David Cohen and Renatto Bonetti. You can also admire the works (even more impressive to me) of hospitalized children and teenagers made at the Pitié-Salpêtrière and a monumental collective work performed in the geriatric department of the Hospital Charles-Foix. Finally, in the west nave, is presented the work of Charcot (manuscripts, photographs, drawings, watercolors, …).

Outside the church is located  “Les folles d’enfer de la Salpêtrière” from Mâkhi Xenakis and I also photographed some works within the gardens from Roger Vène (which are not part of the exhibition but were installed there to celebrate the 400th anniversary of the hospital).

___

Ernest Pignon-Ernest

Charcot : une vie avec l’image

Charcot : une vie avec l’image

Charcot : une vie avec l’image

Charcot : une vie avec l’image

Oeuvre collective monumentale exécutée dans le service gériatrie de l’hôpital Charles-Foix (détails) / Monumental collective work performed in the geriatric hospital Charles Foix (details)

Charcot : une vie avec l’image

Charcot : une vie avec l’image

Charcot : une vie avec l’image

Charcot : une vie avec l’image

Travaux d’enfants et adolescents hospitalisés réalisés à la Pitié-Salpêtrière / Child and adolescent inpatient work carried out at the Pitié-Salpêtrière

Charcot : une vie avec l’image

Dorris Haron Kasco

Charcot : une vie avec l’image

Charcot : une vie avec l’image

Travaux d’enfants et adolescents hospitalisés réalisés à la Pitié-Salpêtrière / Child and adolescent inpatient work carried out at the Pitié-Salpêtrière

Charcot : une vie avec l’image

Benoît Luyckx

Charcot : une vie avec l’image

Parcours de Charcot (lettre à sa femme, dessin effectué sous l’influence du hachich et agrandissements d’un dessin d’observation médicale et d’une photographie)

Charcot : une vie avec l’image

Charcot : une vie avec l’image

Charcot : une vie avec l’image

 Mâkhi Xenakis

Charcot : une vie avec l’image

Charcot : une vie avec l’image

Charcot : une vie avec l’image

Roger Vène (célébration des 400 ans de la Pitié-Salpêtrière)

Charcot : une vie avec l’image

Charcot : une vie avec l’image

Charcot : une vie avec l’image

 

27 thoughts on “Exposition « Charcot : une vie avec l’image » à la Pitié Salpêtrière

    • Merci !! Quand l’art est produit par des personnes dépourvues du “filtre social”, il peut devenir beaucoup plus puissant car les messages qu’ils transportent semblent plus urgents, forts, vitaux …

  1. C’est une superbe visite que tu nous offres là, Mathias! Les dessins ou toiles sur pied sont magnifiques. Certaines photos dérangent notre confort et nous interpellent avec force. De l’Art avec un grand A!

    Bon dimanche et à bientôt!
    Anne

    • L’art dit “brut” a quelque chose qui nous touche très profondément ! Les sentiments semblent plus violent car directs et dépourvus des barrières que nous utilisons habituellement …
      Merci et bon Dimanche à toi aussi !

  2. Superbe en effet … Merci encore pour le partage de toutes ces visites, expos… c’est toujours un plaisir de découvrir ce regard, croisé ou non (avec vos “deux regards”)…🙂

    • Merci !!! Ça me fait plaisir de savoir que je peux partager les merveilles que j’ai la chance de pouvoir visiter … et en retour, je me régale de la vision d’Anne-Laure et des autres merveilles que je peux trouver chez les autres🙂

  3. D’où le nom de cette maladie Poly-neuropathie du syndrome charcot marie tooth .
    Mon fils en n’est atteint
    Bonne expo🙂

  4. Bonsoir Mathias, j’ai toujours aimer ta façon de mettre en scène tes sujets, pour ce billet ça le mets encore mieux en valeur (enfin pour moi), et je vois aussi une acceptation de l’autre ce qui donne beaucoup de forces à toutes tes images, superbe!!

    • Bonsoir Jean-Pierre, merci beaucoup !! L’acceptation est la seule façon qui permettrait à cette planète de tourner rond … hélas, le rejet prend de plus en plus de place ces dernier temps …

  5. Pingback: Sculpture d’usage – Galerie Maubert | mathiaslphotos

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: